Vlad Tepes,
le prince maudit de Roumanie

« Je suis Vlad Tepes.

Je ne suis pas le monstre que l’on raconte.

Je ne suis pas que cela. »

Le propos :

Au XVe siècle, dans ce qui deviendra la Roumanie, deux principautés, la Moldavie

et la Valachie sont gouvernées par deux cousins que tout oppose : les voïvodes Etienne III

et Vlad III. En Moldavie, Etienne le Grand combat l’empire ottoman et reçoit pour ses faits

d’armes, le titre"d’Athlète du Christ”. En Valachie, Vlad combat l’empire ottoman et reçoit pour ses faits d’armes, les titres de Vlad Tepes (l’empaleur), puis de suppôt de Satan ou de monstre. Liés l’un à l’autre, ils s’affrontent et s’étreignent avec force et sensibilité.

Le spectacle propose de suivre la démarche psychologique d’hommes face à leur destin, aux enjeux de leur vie, au risque de basculer dans la folie, ou dans une forme d’absolutisme.

La mise en scène crée pour chacun des 8 personnages un univers propre, tant scéniquement qu’émotionnellement. Ils crient autant leur détresse que leur hargne, leur espérance que leur désillusion. Soulignés par la création lumière et les musiques, les sentiments de chacun prennent un relief bouleversant.

Tour à tour, voix du peuple et voix des princes, Dany Benedito dévoile la véritable histoire du prince valaque qui inspira le personnage de Dracula.

Ils en parlent :

Anca Opris, Consule générale de Roumanie à Lyon : « Un spectacle d’exception autour de deux personnages emblématiques de la Roumanie : Etienne III et Vlad Tepes. Harmonieux mariage entre la réalité historique et la fiction, le texte de Manuelle-Anne Renault-Langlois, mis en scène et interprété merveilleusement par Dany Benedito a reçu un immense succès de la part du public lors de la création à Fourvière (Lyon). Un miracle a eu lieu ce soir-là ; un miracle culture qui a fait salle comble avec le public qui se lève pour ovationner et longuement applaudir. »

Charles A. : « Les voix et interprétations multiples de la formidable comédienne, seule en scène, combinées à un univers lumière et musical précis nous entraînent sur les terres d’origine comme l’âme même de Dracula ! Et c’est fantastique ! »

Didier R. : « Un texte d’une qualité rare, une comédienne au sommet de son art, une mise en scène et des décors superbes, et l’ambiance du site de Fourvière pour parachever le tout fait de ce spectacle un "must see" de la scène lyonnaise.

Eric L. : « Un espace intimiste, un décor minimaliste (un lutrin, deux tables et chaise, un fauteuil, … c’est à peu près tout), une mise en lumière simple et efficace… Et tout à coup, par la grâce d’un texte et d’une comédienne, je me suis trouvé transporté dans une véritable fresque historique, dans un lieu hors du temps. La puissance d’évocation du texte et du jeu passe par des regards croisés des différents témoins qui racontent, chacun de son point de vue, cette tranche d’histoire, cette géopolitique à hauteur d’homme.

Avec, en trame principale, les relations… compliquées de Vlad Tepes et de son cousin Etienne III. A la fin, on en redemande. »

Clotilde B. : « Je suis encore dopée par la décharge émotionnelle et la tension ressentie. »

Laurent D. : « Quelle soirée ! Je me suis régalé. »

Colette L. « Perfection de l’actrice, de la mise en scène et du texte inouï pour un spectacle qui ne ressemble à aucun autre. »

Spectacle joué à Lyon et à Saint-Etienne en 2019.

La fiche technique

Vlad_Tepes_002.jpg